• L'horloge:
    04:19 PM
  • Date :
    Saturday 31 Oct 2020
  • Météo:
     
1324

M. Al-Taishi : la justice transitionnelle ne peut être réalisée qu'à travers la comparution devant le tribunal de ceux à l'encontre desquels la Cour Pénale Internationale (CPI) avait délivré des mandats d'arrêt.

11 Feb 2020 أخبار أعضاء مجلس السيادة الإنتقالي

Juba  -  La délégation gouvernementale dirigées par M. Mohamed Hassan Al-Taishi, membre du Conseil de souveraineté, et les représentants des Mouvements de la lutte armée au Darfour, ont tenu aujourd'hui à l'hôtel Palm Africa à Juba, une séance de négociation, en présence de M.Tut Galwak, chef de l'équipe de médiation du Soudan du Sud.

M. Al-Taishi a confirmé, dans un communiqué de presse, que la séance était axée sur deux documents importants, à savoir le document  de Justice,  de réconciliation et celui de l’utilisation des terres et le régime foncier, sur les droits fonciers traditionnels et historiques, comme les (haouakir).

Il a annoncé qu'il a été convenu de la formation des institutions chargées d'assurer l’application de  la justice,  le respect des principes clairs qui stipulent que les auteurs de ces crimes ne restent pas impunis, pendant la période de transition.

 À ce propos , M. Al-Taishi a évoqué les deux parties ont se sont mises d'accord sur la formation de quatre principaux mécanismes pour réaliser la justice au Darfour, à savoir : le premier est la comparution devant le tribunal, de ceux à l'encontre desquels la Cour Pénale Internationale (CPI) avait délivré des mandats d'arrêt, pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, le mécanisme spécial pour la Cour pénale du Darfour, le mécanisme de justice traditionnelle et celui des problèmes de justice et de réconciliation.

« La justice transitionnelle ne peut être réalisée au Darfour qu'à travers la comparution devant le tribunal de ceux à l'encontre desquels la Cour Pénale Internationale (CPI) avait délivré des mandats d'arrêt. » a-t-il ajouté.

Il a indiqué que  tous les soudanais veulent s’attaquer aux causes profondes du conflit au Darfour et de la guerre dans l’ensemble du Soudan.

Pour sa part,Tut Galwak, chef de l'équipe de médiation du Sud-Soudan a confirmé que les deux délégations étaient parvenues aujourd'hui, à la formation d’un comité conjoint de rédaction, afin d'unifier la vision sur les questions, qui font l'objet de discussions, et puis elles vont  discuter de dossier des arrangements de sécurité. il a réitéré la détermination de la médiation à instaurer la paix au Soudan.

Lisez aussi..

وفدا الحكومة وقادة مسار دارفور يتفقان علي تشكيل لجنة مشتركة حول مسألة الحكم في السودان والعلاقة بين المركز والأقاليم

اتفق وفدا الحكومة برئاسة الأستاذ محمد حسن التعايشي عضو مجلس السيادة الانتقالي المتحدث الرسمي باسم الوفد الحكومي المفاوض وقادة مسار دارفور ،في إطار مناقشة قضايا السلطة بحضور رئيس الوساطة الجنوبية السيد توت قلواك، على تكوين لجنة مشتركة من الطرفين تعني بالإتفاق علي نصوص تعالج مسألة الحكم

عضو مجلس السيادة عائشة موسى تلتقى وزيرة التنمية والتجارة الخارجية بمملكة نذر لاند

التقت الاستاذة عائشة موسى السعيد عضو مجلس السيادة الانتقالى بالقصر الجمهوري اليوم، وزيرة التنمية والتجارة الخارجية بمملكة نذرلاند سيغريد كاخ، واستعرض اللقاء افاق التعاون الثنائي المستقبلى

عضو مجلس السيادة قاضي يؤكد حرص الحكومة علي توفير الخدمات الصحية والعلاجية للمواطنين

اكد مولانا حسن محمد شيخ إدريس قاضي حرص الحكومة علي توفير كافة الخدمات الصحية للمواطنين بما يحقق لهم الحياة الكريمة والمستقرة

Bulletin

Suivez-nous et regardez-nous pour vos encouragements! Découvrez les dernières nouvelles sur le site et les initiatives gouvernementales grâce à nos listes de diffusion.

à propos du Soudan

Hymne du Soudan